La Semaine sainte
Résoudre un problème textuel
pour une interprétation spirituelle (1) ?
L'année liturgique, avec la lecture du drame de notre salut, entame une réflexion créative ou renouvellé d'année en année. Il faut étudier les textes avec une ouverture spirituelle et intellectuelle. Cette page attire votre attention aux livre des Jubilées.

Depuis le dix-neuvième siècle on a connu le livre des Jubilés. Un exemplaire était trouvé dans la Genuiza du Caire. Le livre est une sorte de modificaiton de "notre" livre de Genèse. Dans la mi XXème siècle une copie plus ancienne était trouvée parmi les manuscrits de la Mer Morte. Le livre comprend un calendrier alternatif, (officieux mêrme) suivi par certains groupes au début de notre ère.

Ce calendrier comprend quatre groupes de trois mois chacun, dont les 30, 30 et 31 jours (91 jours) font 364 jours. On sait déjà que certains calendriers du Moyen Orient comportaient un jour "intercalaires" à la fin de l'année, pour se reconcilier avec le soleil. De plus, il y avait une provision pour our l'année bisextile. 

Certains aspects importants du calendrier dependent du premier chapitre de Genèse. L'origine de la semaine de sept jours serait le cycle de la lune (29,53 jours). Parce que le calendrier était essentiel pour la détermination annuelle de la date de la sémence - ou même pour la préparation de la moisson, les sept jours facilitait le calcul .

En lisant Genèse i:14 nous découvrons que les grandes lumières étaient crées le quatrieme jour (le mercredi) pour être signes des fêtes, des jours et des années.

Une étude détaillés des dates de l'ancien testament raconte que l'arche de Noé atterrit le vendredi le 17ème jour du septième mois Gesèse 8:4. Il faut lire les deux citations rouges.
Dans le calendrier des jubilés le 15 Nisan, le jour de Pâques tombait le mardi soir. On opurrait  dire peut-être que Jésus célèbre le repas de pâques avec ses disciples le soir du mardi et que les autres événement de déroulent les mercredi, jeudi et venredi. En tous cas nous savons que le calendrier officiel n'était plus celui du livre des Jubilés, mais nous savons égelamnt que la Communauté de Qumran, déjà mentionnée dans ces pages, suivait le système du livre des Jubilés.

Nous ne faisons pas de réclamation irraisonnable pour contredire le spiritualité ecclésiale qu'on va suivre cette semaine. C'est incertain mais ...

Le Christianisme tel que nous l'avons reçu n'est pas que la récitation d'un cycle qu'on rabâche. Il soutient une réflexion mûre, rigoureuse et profonde. L'examen de certains possiblités, en ce cas textelles, n'est pas l'héresie. Vous faites votre choix, toujours en sachant qu'être chrétien, c'est intéressant mais parfois difficile.

Quand aux conclusions il n'y a pas de certitudes mais ....

Si la cène, telle qu'elle était célébrait était un repas plus proche de celui de Qumran, nous aurions une perception de Jésus le Messie qui venait introduire le royaume de Dieu. Nous, les Chrétiens qui appartenons à l'église, serions membre de ce royaume comme nous le croyons déjà, mais avec encore une justification biblique. 

14Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour de la nuit, qu’ils servent de signes tant pour les fêtes que pour les jours et les années, 15et qu’ils servent de luminaires au firmament du ciel pour illuminer la terre. » Il en fut ainsi. 16Dieu fit les deux grands luminaires, le grand luminaire pour présider au jour, le petit pour présider à la nuit, et les étoiles. 17Dieu les établit dans le firmament du ciel pour illuminer la terre, 18pour présider au jour et à la nuit et séparer la lumière de la ténèbre. Dieu vit que cela était bon. 19Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour. Genèse i: 14-19

Surtout aux jours de la Pâque 1, où tous les fidèles du monde entier jeûnent, comme a dit notre Seigneur et Maître quand on lui demanda '.pourquoi les disciples de Jean jeûnent-ils et les tiens ne jeûnent-ils pas? Il répondit et leur dit : les fils de la chambre nuptiale (les invités à une noce) ne peuvent pas jeûner tant que l'époux est avec eux, mais des jours viendront où l'époux leur sera enlevé et alors ils jeûneront en cm jours 2. Maintenant il est avec nous par ses actes, mais il est loin de nos yeux, car il est monté dans les hauteurs des cieux, et il siège à la droite de son père. Aussi, quand vous jeûnez, priez et implorez pour ceux qui ont péri, comme nous l'avons fait 3 quand notre Sauveur a souffert. Lors qu'i était encore avec nous avant sa passion, au moment ou nous mangions la Pâque avec lui, il nous dit : Aujourd'hui cette nuit même, l'un de vous me livrera, et chacun de nous lui disait "sera ce moi Seigneur ?" Ceci eut lieu le mercredi. Après avoir mangé la Pâque, le mardi soir, nous allâmes à la montagne des Oliviers, et, dans la nuit, ils prirent notre Seigneur Jésus. Le jour suivant, qui est le mercredi, il fut gardé dans la maison du grand-prêtre Caïphe ; ce même jour,les princes du peuple se réunirent et tinrent conseil à son sujet. Le jour suivant, qui est le jeudi, ils le conduisirent au gouverneur Pilate, et il fut gardé chez Pilate la nuit qui suivit le jeudi. Au matin du vendredi, ils l'accusèrent beaucoup devant Pilate, et ne purent rien démontrer de vrai, mais ils produisirent contre lui des faux témoignages, et ils le demandèrent à Pilate pour le mettre à mort. Il le crucifièrent ce même vendredi,car il souffrit le vendredi à la sixième heure; ces heures, durant lesquelles notre Seigneur fut crucifié, sont comptées pour un jour ; il y eut ensuite trois heures d'obscurité, (ces heures) sont comptées pour une nuit. Puis de la neuvième heure jusqu'au soir […]  core le jour du samedi, et alors trois heures de nuit après le samedi, durant lesquelles notre Seigneur dormit [et ressuscita]. Ainsi fut accomplie la parole : il faut que le fils de l'homme passe trois jours et trois nuits dans le sein de la terre (3), comme c'est écrit dans l'évangile. Il est encore écrit dans David : voilà que tu as disposé les jours avec mesure 4. C'est écrit ainsi, parce que ces jours et ces nuits ont été diminués.

Dans la nuit qui commence le dimanche 5, il apparut à Marie de Magdala, et à Marie , fille de Jacques, et, au matin du dimanche, il alla près de Lévi, puis il nous apparut à nous-mêmes 6. Il nous dit en nous instruisant : « Pourquoi jeûnez-vous ces jours-ci à cause de moi 7 ? Ai-je besoin que vous vous affligiez? Vous l'avez fait pour vos frères, et vous le ferez ces jours où vous avez jeûné : le mercredi, et le vendredi toujours, comme il est écrit dans Zacharie »


1Dieu se souvint de Noé, de toutes les bêtes et de tous les bestiaux qui étaient avec lui dans l’arche ; il fit alors passer un souffle sur la terre et les eaux se calmèrent. 2Les réservoirs de l’Abîme se fermèrent ainsi que les ouvertures du ciel. La pluie fut retenue au ciel 3et les eaux se retirèrent de la terre par un flux et un reflux. Au bout de cent cinquante jours les eaux diminuèrent 4et, au septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche reposa sur le mont Ararat. 5Les eaux continuèrent à diminuer jusqu’au dixième mois ; le dixième mois, au premier jour, les cimes des montagnes apparurent.

L'arche atterrit le vendredi - pour célébrer sabbat peut-être !