I Samuel 9 (texte à défiler)

Saül et les ânesses
1 Il y avait en Benjamin un homme appelé Qish, fils d’Aviël, fils de Ceror, fils de Bekorath, fils d’Afiah, fils d’un Benjaminite. C’était un vaillant homme. 2 Il avait un fils appelé Saül, un beau garçon. Aucun des fils d’Israël ne le valait. Il dépassait tout le peuple de la tête et des épaules. 3 Les ânesses de Qish, le père de Saül, s’étant égarées, Qish dit à son fils Saül : « Prends donc avec toi l’un des domestiques et pars à la recherche des ânesses. » 4 Il parcourut la montagne d’Ephraïm, il parcourut le pays de Shalisha, sans trouver. Ils parcoururent le pays de Shaalim : toujours rien. Il parcourut le pays de Benjamin, sans trouver.
5 Quand ils arrivèrent au pays de Çouf, Saül dit au domestique qui l’accompagnait : « Allons, rentrons. Je crains que mon père ne pense plus aux ânesses et s’inquiète à notre sujet. » 6 Le serviteur lui dit : « Mais il y a dans cette ville un homme de Dieu ! C’est un homme réputé. Tout ce qu’il dit arrive sûrement. Allons-y donc. Peut-être nous renseignera-t-il sur le voyage que nous avons entrepris. » 7Saül dit à son serviteur : « Eh bien, nous y allons. Mais qu’apporterons-nous à cet homme ? Il n’y a plus de pain dans nos sacs et il ne convient pas d’offrir à l’homme de Dieu des provisions de route. Qu’avons-nous ? » 8 Le domestique reprit la parole pour répondre à Saül : « J’ai justement sur moi un quart de sicle d’argent. Je le donnerai à l’homme de Dieu, et il nous renseignera sur notre voyage. » –   9 Autrefois, en Israël, on avait coutume de dire quand on allait consulter Dieu : « Venez, allons trouver le voyant. » Car, le « prophète » d’aujourd’hui, on l’appelait autrefois le « voyant ». – 10 Saül dit à son serviteur : « Bien parlé. Viens, allons-y. » Et ils allèrent à la ville où se trouvait l’homme de Dieu.
11 Ils gravissaient la montée de la ville, quand ils trouvèrent des jeunes filles qui sortaient puiser de l’eau. Ils leur dirent : « Le voyant est-il ici ? » 12 Elles leur répondirent : « Oui. Droit devant toi ! Maintenant fais vite, car il est venu en ville aujourd’hui, car il y a aujourd’hui un sacrifice public sur le haut lieu. 13 Sitôt arrivés en ville, aussitôt vous le trouverez, avant qu’il ne monte manger au haut lieu, car le peuple ne doit pas manger avant son arrivée, car c’est lui qui doit bénir le sacrifice ; après quoi, les invités pourront manger. Maintenant donc montez, car lui, aujourd’hui, vous le trouverez. » 14 Ils montèrent donc à la ville.
Ils entraient dans la ville et voici que Samuel sortait au-devant d’eux pour monter au haut lieu. 15 Or le SEIGNEUR avait averti Samuel un jour avant l’arrivée de Saül. Il lui avait dit : 16 « Demain, à la même heure, je t’enverrai un homme du pays de Benjamin, et tu l’oindras comme chef de mon peuple Israël, et il sauvera mon peuple de la main des Philistins. C’est que j’ai vu mon peuple et que son cri est arrivé jusqu’à moi. » 17 Samuel aperçut Saül. Aussitôt le SEIGNEUR lui souffla : « Voici l’homme dont je t’ai dit : C’est lui qui tiendra mon peuple en main. »
18 Saül s’approcha de Samuel au milieu de la porte et dit : « S’il te plaît, indique-moi où est la maison du voyant. » 19 Samuel répondit à Saül : « C’est moi le voyant. Monte devant moi au haut lieu. Vous mangerez avec moi aujourd’hui. Demain matin, je te laisserai partir et je t’indiquerai tout ce qui te préoccupe. 20 Pour ce qui est de tes ânesses égarées il y a trois jours, n’y pense plus : elles sont retrouvées. Et à qui donc appartient tout ce qu’il y a de précieux en Israël ? N’est-ce pas à toi et à toute la maison de ton père ? » 21 Saül répondit : « Ne suis-je pas benjaminite, d’une des plus petites tribus d’Israël, et ma famille n’est-elle pas la dernière de toutes les familles de la tribu de Benjamin ? Pourquoi donc me parles-tu de cette façon ? »
22 Samuel prit Saül et son domestique, les fit entrer dans la salle et leur donna une place en tête des invités – ils étaient une trentaine. 23 Samuel dit au cuisinier : « Sers la portion que je t’ai donnée, celle dont je t’ai dit : Mets-la de côté. » 24 Le cuisinier présenta le gigot et la souris. Il les mit devant Saül et dit : « Voici ce qui reste. Tu es servi : mange ! Car c’est pour la circonstance qu’on te l’a gardé, quand on a dit : J’invite le peuple. » Saül mangea donc avec Samuel ce jour-là. 25 Ils descendirent ensuite du haut lieu à la ville, et il s’entretint avec Saül sur la terrasse. 26 Ils se levèrent tôt. Et, dès que monta l’aurore, Samuel appela Saül sur la terrasse. Il lui dit : « En route ! Je vais te reconduire. » Saül se mit en route et tous les deux, lui et Samuel, sortirent. 27Ils descendaient à la limite de la ville quand Samuel dit à Saül : « Dis au serviteur de passer devant nous. » Il passa devant. « Et toi, arrête-toi maintenant, que je te fasse entendre la parole de Dieu. »

I samuel 10

1 Samuel prit la fiole d’huile, la versa sur la tête de Saül et l’embrassa. Il dit : « Est-ce que ce n’est pas le SEIGNEUR qui t’a oint comme chef de son patrimoine ? 2 Aujourd’hui, après m’avoir quitté, tu rencontreras deux hommes près de la tombe de Rachel à la frontière de Benjamin à Celçah. Ils te diront : “Les ânesses que tu es allé rechercher, elles sont retrouvées, et maintenant ton père a oublié l’histoire des ânesses et s’inquiète à votre sujet. Il se dit : Que puis-je faire pour mon fils ?” 3 De là, poussant plus loin, tu arriveras au chêne de Tabor. Là viendront te trouver trois hommes montant vers Dieu à Béthel, l’un portant trois chevreaux, l’autre portant trois pains, le troisième portant une outre de vin. 4 Ils te salueront et te donneront deux pains : tu les recevras de leur main. 5 Ensuite tu arriveras à Guivéa de Dieu, où résident les préfets philistins. Là, quand tu entreras dans la ville, tu tomberas sur une bande de prophètes descendant du haut lieu, précédés de harpes, de tambourins, de flûtes et de lyres. Ils seront en état de transe prophétique. 6 Alors fondra sur toi l’esprit du SEIGNEUR, tu entreras en transe avec eux et tu seras changé en un autre homme. 7 Quand tu verras se produire ces signes, fais tout ce que tu trouveras à faire, car Dieu est avec toi. 8 Tu descendras avant moi à Guilgal. Quant à moi, je descendrai te rejoindre, pour offrir des holocaustes et des sacrifices de paix. Tu m’attendras sept jours jusqu’à ce que je vienne te rejoindre. Alors je te ferai savoir ce que tu dois faire. »
9 Dès que Saül se fut retourné en quittant Samuel, Dieu lui changea le cœur, et tous ces signes arrivèrent ce jour-là. 10 Quand ils arrivèrent à Guivéa, une bande de prophètes venait à sa rencontre. Alors l’esprit de Dieu fondit sur lui, et il entra en transe avec eux. 11 Toutes ses anciennes connaissances le virent : il faisait le prophète, avec des prophètes ! On se dit dans le peuple : « Qu’est-il donc arrivé au fils de Qish ? Saül est-il aussi parmi les prophètes ? » 12 Un homme de l’endroit intervint pour dire : « Mais qui donc est leur père ? » Voilà pourquoi le mot est passé en proverbe : « Saül est-il aussi parmi les prophètes ? »
13 Sorti de transe, Saül arriva au haut lieu. 14 Son oncle lui dit, à lui et à son serviteur : « Où êtes-vous allés ? » Il répondit : « A la recherche des ânesses. Mais nous n’avons rien vu et nous sommes allés chez Samuel. » 15 L’oncle de Saül dit : « S’il te plaît, raconte-moi ce que vous a dit Samuel. » 16 Saül dit à son oncle : « Il nous a bien raconté que les ânesses étaient retrouvées. » Mais au sujet de la royauté, il ne lui raconta pas ce qu’avait dit Samuel.
נבא ז ראה
Prophète et Voyant
Un travail rémunéré
La Prophétie
Voyant et prophète
A noter :
  1. On consultait avec le prophète puisqu'il avait un rôle dans la société de l'époque (verset 6).
  2. La rémunération était attendu (verset 8)
  3. Par le passé, the Prophète se dénommait le voyant - et c'est pourquoi Saul et son serviteur sont allés consulter avec Samuel (verset 9).
  4. A l'époque de la rédaction du texte le voyant avait cédé sa place au prophète (verset 9).
  5. L'homme de Dieu présidait la fête villageoise ou le repas (verset 13).
  6. Dieu avait prévenu le voyant de l'arrivée de Saul (verset 15) Samuel était déjà au courant de ce qui se passait (versets 19-20).
  7. Une portion particulière était réservée pour Saul (vv. 22 sqq.)
A noter :
  1. L'Homme de Dieu avait un rôle politique ou même national. C'était le Prophète qui devrait oindre l'homme qui serait Roi du peuple de Dieu.
  2. Le prophète propose les prochaines étapes (il donne ses directions !)
  3. Quand Saul entrera dans le territoire des Philistins, il rencontrera d'autres Prophètes ... Ils seront des prophètes inspirés par l'extase divine. Ultérieurement il va rencontrer Samuel après être inspiré par l'esprit de Dieu.
  4. Enfin (versets 10 sqq. Saul est inspiré par l'extase prophétique et ... (très important) l'extase est reconnue (verset 11).
  5. Saul ne communique qu'une partie de la vérité à son Oncle. 
Un travail rémunéré, car le voyant était le prophète d'autrefois.
Un développement théologique ?

Bien lire la Bible,
c'est lire entre les lignes