La Résurrection
Foi ou certitude?
Compte tenu des connaissances médicales, la Résurrection est  difficile. Toutefois nous devrions pas ignorer le problème, car il faut comprendre  ce que Jésus fait pour nous. Heureusement, la théologie "anglicane" et "traditionnelle" comporte un examen rigoureux des textes. La méthode était empruntée à l'étude des textes "classiques" plutôt qu'à l'église.
Le théologien anglais Kirsopp Lake a comparé Jean xx. 17 et Jean xx. 27 Dans le premier citation Marie ne doit pas toucher le Christ parce que l'Ascension n'est pas réalisée tandis que la deuxième citation raconte que St Thomas est invité à toucher. Dans les deux cas on remarque que deux points contradictoires sont soulignés. D'abord le corps du Seigneur ressuscité était ... tangible et les blessures était le preuve de l'identité du corps qui avait souffert et qui était enseveli. En revanche le Seigneur est arrivé (apparu) dans un endroit dont les portes étaient fermées.
Kirsopp Lake The Historical Evidence for the Resurrection of Jesus Christ : London Williams and Noregate 1907 pp. 136 sq.
En I Corinthiens xv, le premier conte de la Résurrection antidate les évangiles par 20 ans: St Paul écrit :
3 Je vous ai transmis avant tout cet enseignement que j'ai reçu moi-même : le Christ est mort pour nos péchés, comme l'avaient annoncé les Écritures ; 4 il a été mis au tombeau et il est revenu à la vie le troisième jour, comme l'avaient annoncé les Écritures ;    5 il est apparu à Pierre, puis aux douze apôtres. 6 Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents de ses disciples à la fois — la plupart d'entre eux sont encore vivants, mais quelques-uns sont morts.   7 Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. 8 Enfin, après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, bien que je sois pareil à un être né avant terme.
Il n'y a pas de mention du tombeau vide ...
La question
L'histoire et les textes (1)
L'histoire et les textes (2)
les textes-St Paul

I Corinthiens chapitre 15

19 Si nous avons mis notre espérance en Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.
20 Mais, en réalité, le Christ est revenu d'entre les morts, en donnant ainsi la garantie que ceux qui sont morts ressusciteront également. 21 Car, de même que la mort est venue par un homme, de même la résurrection des morts vient par un homme. 22Tous les hommes meurent parce qu'ils sont liés à Adam, de même tous recevront la vie parce qu'ils sont liés au Christ, 23 mais chacun à son propre rang : le Christ le premier de tous, puis ceux qui appartiennent au Christ, au moment où il viendra.
......
35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ? 36 Insensé ! Toi, ce que tu sèmes ne prend vie qu’à condition de mourir. 37 Et ce que tu sèmes n’est pas la plante qui doit naître,  mais un grain nu, de blé ou d’autre chose. 38  Puis Dieu lui donne corps, comme il le veut et à chaque semence de façon particulière.
........
54 Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors se réalisera la parole de l’Ecriture : La mort a été engloutie dans la victoire.
55 Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? 56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché, et la puissance du péché, c’est la loi.


L'Indice
Les textes pauliniens nous dirigent vers une interprétation spirituelle des événements historique de la Résurrection du Christ. Ce site n'insiste pas que l'interprétation des textes biblique soit littérale mais il ne propose pas de spéculation non plus. Une interprétation spirituelle, comme l'expérience spirituelle implique le mystère. Voir la page connexe 
EXPLICATION
Ces deux pages posent une question qui concerne la foi et la conviction personnelle. La première page esquisse certaines contradictions internes des textes bibliques. Face au fait de la Résurrection raconté dans le Bible, les fidèles s'interrogent aujourd'hui ...
Nous croyons, comme nous l'avons déjà écrit, que la Résurrection était (est) unique, mystérieuse et réelle - la fondation historique dont la conséquence est la communauté des chrétiens inspirés par le Saint Esprit ...

La deuxième page présente St Thomas comme Apôtre circonspect ou même prudent. C'est à noter que le doute n'est pas mentionné dans les textes. Pourtant, un pasteur expérimenté reconnaît les dangers d'une "foi" mal réfléchie parfois aveugle.
St Thomas, le circonspect, se posait des questions - car l'intelligence ouverte cherche le bien fondé de la conviction chrétienne.

La photo, du Garden Tomb à Jérusalem, le site du Calvaire du Général Gordon, s'associe avec les gens qui comprennent que leur identification du tombeau est incertaine. Ils disent  "Il n'est pas la, il est ressuscité (Mt 28:6, Lk 24:6). Le site est possible, mais la Résurrection est une conviction enracinée dans l'histoire, toujours à réfléchir et uniquement chrétienne.