La Purification du Temple
13 La Pâque juive était proche et Jésus monta à Jérusalem. 14 Il trouva dans le temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes ainsi que les changeurs qui s’y étaient installés. 15 Alors, s’étant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, et les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, renversa leurs tables ; 16 et il dit aux marchands de colombes : « Otez tout cela d’ici et ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. » 17 Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : Le zèle de ta maison me dévorera. 18 Mais les autorités juives prirent la parole et lui dirent : « Quel signe nous montreras- tu, pour agir de la sorte ? » 19 Jésus leur répondit :                « Détruisez ce temple et, en trois jours, je le relèverai. » 20 Alors ces Juifs lui dirent : « Il a fallu quarante-six ans pour construire ce temple et toi, tu le relèverais en trois jours ? » 21 Mais lui parlait du temple de son corps. 22 Aussi, lorsque Jésus se releva d’entre les morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait parlé ainsi, et ils crurent à l’Ecriture ainsi qu’à la parole qu’il avait dite.
Jean 2 : 13-22
Carl Heinrich Bloch 1875
Giotto di Bondone xivème
L'interprétation de la Purification du Temple est difficile. Le problème le plus évident, c'est  la chronologie. Dans les évangiles synoptiques, par exemple Marc II : 15-19, l'arrivée à Jérusalem  au début de la "Semaine Sainte" est suivie par la visite de la Temple et la purificaiton quand Jésus a chassé les vendeurs tu temple.  Selon le quatrième évangile la purification a lieu au début du ministère de Jésus.
On apprenait que le Christ vertueux avait expulsé les commerçants. Marc ajoute que les grands prêtres et les scribes "cherchaient comment ils le feraient périr." Attention, on ne doit pas les tenir responsables de la mort de Jésus. Ils faisaient leur devoir comme ils le comprenaient. Sans la crucifixion et la croix ouù serait notre salut ?  Paradoxalement Jésus prioritisait les Juifs en disant "ce n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter au petitis chiens" (Marc 7 : 27), cf. Mt 15 : 24 "Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël." St Paul initierait la mission chrétienne envers l'Empire romain et les Grecs dont la culture était différente.
Le but de ces deux pages, c'est situer Jésus dans le Judaïsme de son époque. Jésus n'était pas chrétien car Jésus était juif.
Certains différends existaient au sein du Judaïsme du premier siècle. Il faut comprendre le Jésus de l'histoire  qui trompe parfois le Jésus de la tradition ecclésiastique.
Chez les Chrétiens, il faut équilibrer ces deux aspects pour comprendre le Nouveau Testament.
En reoncontrant des personnes d'autres convictions ces connaissances facilitent la bonne entente. 
Dans les deux pages de cette section nous pensons au Jésus de l'Histoire. Il y avait des regroupements dont les Pharisiens, les Sadducéens, les Essènes et ceux qui suivaient l'enseignement de Jésus.
L'Incarnation définit l'unicité de Jésus, qui proposait une interprétation particulière de la tradition juive à son tour. 
La Lecture biblique
Page 2 le Contexte