L'évangile n'est pas une biographie. Il ...
exprime la foi d'une communauté vivante encadrée par la tradition.
Il partage la pensée d'une communauté tranformée la Résurrection
interprète l'avènement, la parole l'enseignement du Christ.
Les textes du Nouveau Testament incorporent :
Les affirmations implicite de l'incarnation et explicite de la resurrection
la pensée juive et l'accomplissement de l'ancien testament
les origines de l'église dans les Actes des Apôtres


Le texte et les idées du discours : Jean chapitre 6
« En vérité, en vérité, je vous le dis, ce n’est pas parce que vous avez vu des signes que vous me cherchez, mais parce que vous avez mangé des pains à satiété. 27Il faut vous mettre à l’œuvre pour obtenir non pas cette nourriture périssable, mais la nourriture qui demeure en vie éternelle, celle que le Fils de l’homme vous donnera, car c’est lui que le Père, qui est Dieu, a marqué de son sceau. » 28 Ils lui dirent alors : « Que nous faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » 29 Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu c’est de croire en celui qu’Il a envoyé. » 30 Ils lui répliquèrent : « Mais toi, quel signe fais-tu donc, pour que nous voyions et que nous te croyions ? Quelle est ton œuvre ? 31 Au désert, nos pères ont mangé la manne, ainsi qu’il est écrit : Il leur a donné à manger un pain qui vient du ciel. » 32 Mais Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel, mais c’est mon Père qui vous donne le véritable pain du ciel.   33 Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »

34 Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là ! » 35 Jésus leur dit : « C’est moi qui suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura pas faim ; celui qui croit en moi jamais n’aura soif.

41 Dès lors, les Juifs se mirent à murmurer à son sujet parce qu’il avait dit : « Je suis le pain qui descend du ciel. » 42 Et ils ajoutaient : « N’est-ce pas Jésus, le fils de Joseph ? Ne connaissons-nous pas son père et sa mère ? Comment peut-il déclarer maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? »
__________

53 Jésus leur dit alors : « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas en vous la vie. 54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraie nourriture, et mon sang vraie boisson. 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.

57 Et comme le Père qui est vivant m’a envoyé et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mangera vivra par moi. 58 Tel est le pain qui est descendu du ciel : il est bien différent de celui que vos pères ont mangé ; ils sont morts, eux, mais celui qui mangera du pain que voici vivra pour l’éternité. » 59 Tels furent les enseignements de Jésus, dans la synagogue, à Capharnaüm.
Vous êtes invités à lire le texte biblique dans première colonne en sachant que le texte transcende la vie de Jésus et le début de l'église:

Jésus parle de la manne (qui était donnée par Dieu pour nourrir les Hébreux rescapés de l'esclavage en Egypte (cpt 9:32)
La foule (ο οχλος) demande le pain (34).
Jésus est comme la manne paraît il. (9:34) 
Il ajoute "Je suis le pain de la vie "
dont le suite est une sorte de désaccord parmi les Juifs.
Ils sont désignés comme opposition dans le quatrième évangile
Les juifs  n'étaient qu'une partie de la foule.
Leur réaction nous rappelle Marc 3:35
Arrivent sa mère et ses frères. Restant dehors, ils le firent appeler. 32La foule était assise autour de lui. On lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont dehors ; ils te cherchent. » 33Il leur répond : « Qui sont ma mère et mes frères ? » 34Et, parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
35   Quiconque fait la volonté de Dieu, voilà mon frère, ma sœur, ma mère
9 "les Juifs" s'opposent à Jésus et ils  ne le croient pas. Par exemple ils ne croient pas que le juif aveugle, qui n'appartenait pas  à leur groupe, était guéri (Jn 9 : 18).
Les Juifs comprenaient des groupes qui n'étaient pas d'accord (9:34).
On propose qu'il existait, quand même, une communauté autour de l'écrivain du quatrième évangile.

Suite au conflit Jésus ajoute (9:53)
"si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas en vous la vie."
Les liens eucharistiques sont clairs.
En outre Jésus dit qu'on doit manger sa chair (σαρξ) plutôt que son corps (σωμα).
"Le corps" est le terme des prières eucharistiques et de la "liturgie" précoce en I Corinthiens 11:23 sqq.
Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24et après avoir rendu grâce, il le rompit et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous, faites cela en mémoire de moi. »

John 9:54 54 "celui qui mange ma chair et boit man sang ..." dévore la chair (τρωγω plutôt que φαγεω). τρωγω se dit également "mastiquer"
(bruyamment.)
Les lecteurs ne devraient être perplexes mais on doit comprendre que la lecture biblique n'est pas simple. Avec Jésus, la Résurrection et l'Eucharisties on commence une nouvelle ère. 


Les premiers Chrétiens se disputaient. Les questions débattues nous surprennent :
La Circoncision, parce que certains Chrétiens croyaient qu'ils étaient juifs,
d'autres croyaient qu'ils étaient gentils ou non juifs

Certains Chrétiens se soulaient et se gavaient lors des repas des Chrétiens

Certains Juifs s'entendaient mal avec Jésus
    
Des pages pour mieux comprendre les textes
comment interpréter le texte
Jean chapitre VI

Une mosaïque à Tabgha avec les pains et les poissons