Suscite nous Seigneur
"Stir up Sunday"

La tradition et la foi vivante au temps d'Avent : l'imagination spirituel
La leçon de la page
Notre spiritualité et nos connaissances spirituelles sont pertinentes à tous les aspects de la vie humaine.
1. Nous reprenons le péché originel de la page précédent avec la chute de Titian.
2. Mais le petit Carême cède sa place à la lumière des cierges d'Avent et au pudding de Noël.
3. On remue le pudding avec plaisir  mais Dieu est à l'origine du bien et du mal Esaïe 45 : 7
Titian : La Chute
La Gourmandise de Noël mais
célébrer - c'est sérieux !
Le dernier dimanche après la fête de Pentecôte est devenue la Fête du Christ Roi, initiée par le Pape Pie XI en 1925 quand le Saint Siège était toujours entouré par l'Italie du risorgimento. La fête précédait celle de la Toussaint (1er novembre) tandis que Paul VI a pris le dernier dimanche de l'année ecclésiastique pour la fête de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers. La fête affirmait le Christ Roi face à la sécularisation.
Chez les Anglicans la Collecte du dernier dimanche "après la Trinité" est devenu la prière après la communion. En tous cas on la conservée.
Excita, quaesumus, Domine, tuorum fidelium voluntates ; ut divini operis frictum propensius exequentes pietatis tuae remedia majora percipiant.
Citation du Sacramentaire de Sarum, c'est à dire la Liturgie Catholique d'avant la Réformation. Sarum se dit Salisbury. Il y avait également des traditions de York et de Hereford par exemple.
VERSION FRANÇAISE LE VINGT-CINQUIÈME DIMANCHE APRÈS LA TRINITÉ.
EXCITE, nous t’en supplions, ô Seigneur, les mouvements de la volonté de tes fidèles; afin que, portant en abondance les fruits de bonnes oeuvres, ils obtiennent de toi une abondante récompense; par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.
(ECUSA) La Collecte s'agit de Dieu tout puissant et de la volonté humaine
C'est à noter (d'une manière humoristique,) que la traduction anglaise de "Excita" c'est à dire stir up, se dit "excite" mais également "remue" comme ceux qui remuent le pudding de Noël. On juxtapose l'engagement de la volonté (q.v.) avec le délice anglais.
La couronne et les cierges d'Avent
Je forme la lumière et je crée les ténèbres, je fais le bonheur et je crée le malheur : c’est moi, le SEIGNEUR, qui fais tout cela.
C'est a noter que le mot Hebreu qui se dit malheur est רע qui se dit le mal. Esaïe 45 : 7
Enfin le temps d'Avent nous rappelle que  le Christ qui est venu nous sauver et nous racheter. Il partage notre condition et sa  mort était une nécessité du salut.
Le livre je Job raconte les souffrances non méritées d'un fidèle qui avait raison, mais amis de Job expriment certaines idées "reçues."  Pourtant  l'Avent et l'Incarnation ne sont pas que l'occasion de répéter ce qu'on croyait par le passé ... il faut identifier des nouveaux liens ... pour mieux comprendre  Dieu qui nous surprend. Quant à Job, Dieu corrige ses "amis." Le reproche avec sa grandeur, c'était puisqu'il manquait l'imagination aux amis plutôt que par raison de leur erreur ou leur errance(s) - paraît il.  
Job chapitre 38   
31 Vois les constellations : Peux-tu nouer le lien qui maintient les Pléiades, dénouer les cordes qui retiennent Orion, 32 faire apparaître à temps les signes du zodiaque, conduire la Grande Ourse avec tous ses petits ? 33 Sais-tu à quelles lois le ciel doit obéir ? Est-ce à toi de régler leur action sur la terre ?
34 Suffit-il que tu cries tes ordres aux nuages pour qu'une masse d'eau vienne te recouvrir ? 35 Est-ce toi qui envoies les éclairs quand ils partent ? Te disent-ils alors : « Nous voici à tes ordres » ?